6 raisons de voter Ian Brossat ce dimanche 26 mai

La question européenne a toujours engendré de profonds débats au sein de la gauche, entre ceux qui acceptaient cette Union européenne libérale et ceux qui en rejetaient les traités fondateurs. Les élections européennes sont à un tour et à la proportionnelle intégrale. Pourquoi choisir la liste « Pour l’Europe des gens, contre l’Europe de l’argent » conduite par Ian Brossat le 26 mai ?

Castaner, « patron » du bullshit

« Dans les quartiers de #ReconquêteRépublicaine, si les patrons de collèges et lycées ne sont pas mobilisés, si les associations sportives et culturelles ainsi que les mairies et départements ne sont pas mobilisés, c’est comme si je rajoutais des effectifs dans des sables mouvants. » Le ministre de l’intérieur s’est fendu d’un tweet qui a déjà fait couler de l’encre. Son but ? Se mettre en avant, bien entendu, mais surtout justifier que Macron et son gouvernement n’accorderont pas de moyens humains supplémentaires aux quartiers populaires les plus en difficulté. Petite analyse de l’un des tweets les plus stupides de l’année.

Réveil citoyen pour sauver L’Huma !

Le quotidien L’Humanité est gravement menacé. Le journal de toutes les luttes sociales, fondé par Jaurès il y a plus d’un siècle, a été placé en redressement judiciaire. Bien sûr, cela fait des années que nous savons sa santé financière fragile : sur un marché de la presse en proie au marasme depuis des années, c’est l’un des seuls journaux qui n’est pas adossé à un grand groupe capitaliste. Et évidemment, L’Huma ne peut guère jouer sur les recettes publicitaires pour se maintenir à flot. L’indépendance éditoriale a un coût très important.

Mieux que le RIC, il faut une VIe République citoyenne !

Le mouvement des gilets jaunes et ses revendications sur le pouvoir d’achat ont déboulonné le macronisme. Mais dès que les débats ont mis en avant la question du référendum d’initiative citoyenne (RIC), présenté par certains comme la solution à tous les maux du peuple, Emmanuel Macron et Edouard Philippe ont repris pied : « Chiche ! », ont-ils répondu. C’est que le RIC est une vraie-fausse solution qui ne permettra pas d’envoyer valser le système actuel.